« That taste… strawberries »

Aujourd’hui, j’ai décidé d’opter pour un sujet plein de légèreté : celui de l’odeur des personnages féminins. Je m’appuierai en particulier sur une scène de Spiderman 3 auquel le titre de mon article fait écho.

Comme d’habitude, vous pouvez commenter cet article en respectant les règles de modération. Toute contribution peut être enrichissante pour la réflexion proposée : je ne prétends pas détenir la vérité, mais réfléchir avec vous sur des questions liées au genre dans la pop culture. Aux personnes ne parlant pas anglais, je suis désolée, car une majorité de mes sources sont en anglais (et que j’ai la flemme de les traduire).

 

spiderman 3

Lire la suite

Des femmes qui courent

[Article initialement posté sur Tumblr en 2013]

S’il y a une chose que j’adore avec l’ère Youtube, c’est bien le principe du Supercut. Petite définition: il s’agit d’un montage vidéo qui rassemble le plus possible d’extraits de films ou de séries dans le but de pointer du doigt les clichés qui pullulent dans les créations qu’on nous propose. Certains sont surtout moqueurs, d’autres ont des visées esthétiques.

Aujourd’hui je vais m’appliquer à l’analyse d’un supercut trouvé sur Youtube, et vous parler un peu de male gaze.

tumblr_inline_mv71j19n151soglc8

Lire la suite

Les Revenants et les Femmes

Ces derniers temps j’ai décidé de me rattraper sur certaines séries, commencées, jamais achevées, du coup pardonnez mon retard, mais je vais vous parler de la série Les Revenants.

Série française diffusée fin 2012 sur Canal +, Les Revenants nous parle d’un village de montagne isolé en France, dans lequel commencent à réapparaître des personnes mortes. La première saison se compose de 8 épisodes, et entremêle les intrigues de familles dont les défunts reviennent à la vie.

Pour ce qui est de la critique des séries françaises et de leur traitement des femmes, un article a déjà été écrit sur le site de Perdusa, que je vous conseille vivement d’aller lire si ce sujet vous est cher.

Pour ma part, je me concentrerai sur les problèmes que j’ai relevés quant au traitement des personnages féminins, du racisme, de l’homosexualité, de la virilité, de la famille, et de l’organisation en communauté.

Avant toute chose, je tiens à rappeler les basiques (je ne me lasse pas de me répéter): oui, il est possible d’apprécier une série et de la critiquer pour certains aspects politiques, entre autres la question du genre, de la race, de l’orientation sexuelle, des rapports de classe, etc… Ma critique se concentrera en grande partie sur la question du genre, qui est -vous l’avez compris- mon sujet de prédilection. 

Trigger Warning: évocation de violences sexo-spécifiques, agressions sexuelles, viols et homicides, et images violentes dans le reste de l’article.

SPOILER ALERT: je m’apprête à dévoiler des éléments de l’intrigue de la saison 1, donc vous êtes prévenus.

Lire la suite

Féminité VS virilité dans TBBT

[Article initialement posté sur Tumblr en 2013]

Cette fois-ci je m’attaque à l’analyse d’un autre produit de la pop-culture: The Big Bang Theory. Etant donné le nombre de saisons et la quantité de choses à dire sur le sujet de la féminité dans The Big Bang Theory, je ne traiterai dans cet article que de l’épisode de Thanksgiving de 2013: The Thanksgiving Decoupling (Saison 7, épisode 9).

image

Comme toujours, les commentaires sont les bienvenus. Je rappelle au passage qu’on peut apprécier une oeuvre et la critiquer, que l’humour n’est pas exempt de critiques lui non plus (passons sur le sacro-saint point Desproges) et que la “liberté d’expression” qu’invoquent les trolls ne leur donne pas le droit de flooder pour autant (mais on verra ça dans un autre article voulez-vous?).

Parlons donc féminité, virilité et rôles genrés, dans TBBT.

Lire la suite