Ces moments de sexisme ordinaire dans Friends

A-t-on encore besoin de présenter LA sitcom au succès planétaire des années 1990?

Etant née au début des années 1990, Friends reste une référence primordiale à mes yeux dans ma découverte des séries. Je connais encore la plupart des répliques par cœur (ce qui fait que l’écriture de cette critique a été incroyablement rapide), j’ai une liste d’épisodes préférés, je me souviens de chaque intrigue, chaque blague, et je fais partie de ces gens énervants qui peuvent citer une scène de Friends en plein milieu d’une conversation.

Bref, c’est une série que je respecte pour sa qualité d’écriture, pour son humour calibré et pour sa capacité à me faire passer des pleurs aux rires (oui, la scène de dispute entre Ross et Rachel me fait encore pleurer aujourd’hui). Malgré tout l’amour que je lui porte, Friends reste une des séries à succès les plus incroyablement conservatrices, dépolitisantes, sexistes et racistes des années 1990-2000. Et oui, je peux aimer une série tout en la critiquant pour ses aspects politiques nauséabonds.

En y repensant, certaines scènes ne m’ont jamais fait rire parce que je sentais que quelque chose n’allait pas dans les propos des personnages. Parlons-donc un peu de ces moments désagréables et sexistes dans Friends.

Contre-arguments : « rooh la la t’as aucun humour hein. On peut plus rire de rien maintenant? Bin c’est Desprogres qui avait raison hein… « .

Oui je vous entends d’ici, alors chut.

[TRIGGER WARNING]: évocation de violences à caractère sexuel, notamment le viol et les agressions sexuelles.

Lire la suite

Publicités

Histoire et enjeux du Thème musical dans la pop culture

Ça y est. Retour à la réalité. Le film vient de s’achever. Alors que le générique défile sous vos yeux fatigués, vous reprenez peu à peu vos esprits. Vous vous levez, et prenez le chemin du retour. Mais quelque chose ne vous quitte plus. Quelque chose semble vous retenir. Cette mélodie, oui celle-ci, celle que vous avez entendue tout du long. Celle que déjà vous fredonnez sans vous en rendre compte. Celle que vous chantonnerez encore plusieurs mois plus tard. Cette mélodie dont chaque note vous replonge malgré vous dans cet univers que vous croyiez avoir quitté.

La musique, dans la pop culture, est un outil puissant. De Star Wars au Seigneur des Anneaux, de Zelda à Skyrim,  de Lost à Game of Thrones, on se souvient toutes et tous de thèmes, de phrases musicales qui nous ont accompagnées pendant le visionnage de ces œuvres. Et qui nous accompagnent toujours, parfois des années plus tard. Ces thèmes ne sont pas forcément les plus beaux. Ce ne sont pas forcément les plus emblématiques. Et pourtant…

Qu’est-ce qui nous touche, au travers de ces thèmes ? Pourquoi la musique reste-t-elle un vecteur particulier quant aux souvenirs que l’on se fait d’une œuvre culturelle ?

Plongeons aux origines de la question, si vous le voulez bien.

1386271588578 Lire la suite

Les Revenants et les Femmes

Ces derniers temps j’ai décidé de me rattraper sur certaines séries, commencées, jamais achevées, du coup pardonnez mon retard, mais je vais vous parler de la série Les Revenants.

Série française diffusée fin 2012 sur Canal +, Les Revenants nous parle d’un village de montagne isolé en France, dans lequel commencent à réapparaître des personnes mortes. La première saison se compose de 8 épisodes, et entremêle les intrigues de familles dont les défunts reviennent à la vie.

Pour ce qui est de la critique des séries françaises et de leur traitement des femmes, un article a déjà été écrit sur le site de Perdusa, que je vous conseille vivement d’aller lire si ce sujet vous est cher.

Pour ma part, je me concentrerai sur les problèmes que j’ai relevés quant au traitement des personnages féminins, du racisme, de l’homosexualité, de la virilité, de la famille, et de l’organisation en communauté.

Avant toute chose, je tiens à rappeler les basiques (je ne me lasse pas de me répéter): oui, il est possible d’apprécier une série et de la critiquer pour certains aspects politiques, entre autres la question du genre, de la race, de l’orientation sexuelle, des rapports de classe, etc… Ma critique se concentrera en grande partie sur la question du genre, qui est -vous l’avez compris- mon sujet de prédilection. 

Trigger Warning: évocation de violences sexo-spécifiques, agressions sexuelles, viols et homicides, et images violentes dans le reste de l’article.

SPOILER ALERT: je m’apprête à dévoiler des éléments de l’intrigue de la saison 1, donc vous êtes prévenus.

Lire la suite

Féminité VS virilité dans TBBT

[Article initialement posté sur Tumblr en 2013]

Cette fois-ci je m’attaque à l’analyse d’un autre produit de la pop-culture: The Big Bang Theory. Etant donné le nombre de saisons et la quantité de choses à dire sur le sujet de la féminité dans The Big Bang Theory, je ne traiterai dans cet article que de l’épisode de Thanksgiving de 2013: The Thanksgiving Decoupling (Saison 7, épisode 9).

image

Comme toujours, les commentaires sont les bienvenus. Je rappelle au passage qu’on peut apprécier une oeuvre et la critiquer, que l’humour n’est pas exempt de critiques lui non plus (passons sur le sacro-saint point Desproges) et que la “liberté d’expression” qu’invoquent les trolls ne leur donne pas le droit de flooder pour autant (mais on verra ça dans un autre article voulez-vous?).

Parlons donc féminité, virilité et rôles genrés, dans TBBT.

Lire la suite

How I Met Your Mother et le racisme

[Article initialement posté sur Tumblr en 2013]

Ayant récemment écrit un article sur le sexisme de HIMYM, je ressens aujourd’hui la nécessité de discuter des aspects racistes de la série. C’est un sujet que je n’aborde pas souvent, en partie parce que mes origines ne me placent pas directement dans le groupe social le plus discriminé (je suis eurasienne, et je suis assez peu racisée du fait de mes traits peu marqués), et que je ne me sens pas exactement en position de discuter de questions qui ne me concernent pas en priorité et que je ne vis pas au quotidien. Cependant, je ne souhaite pas non plus laisser de côté la problématique du racisme dans mes critiques de pop-culture, surtout dans le climat raciste actuel (et les réflexions navrantes de la part de féministes blanches). Parlons un peu de How I Met Your Mother et de son racisme latent *!

image

Lire la suite